Toutes les actualités de France Boissons

icon croix

RENCONTRES « COMPTOIRS & TERRITOIRES »

Angers, le 10 décembre 2018 - Acteur incontournable de la distribution de boissons et de services pour les professionnels de la restauration hors domicile depuis plus de 50 ans et filiale à 100% de HEINEKEN France, France Boissons se mobilise pour le dynamisme et la pérennité des centres-villes et centres-bourgs et a organisé à Angers une Rencontre « Comptoirs & Territoires ». Co-organisées avec l’Association des Petites Villes de France, l’Association des Maires Ruraux de France, l’Association Centre-ville en Mouvement et la start-up E-territoire, les Rencontres « Comptoirs & Territoires » ont pour objectif de dynamiser les territoires par le soutien au Cafés, Hôtels, Restaurants (CHR).

Le 30 novembre, à l’occasion de ces Rencontres, le gérant du Pub Le Ralliement a accueilli dans son établissement :
Matthieu ORPHELIN, député de la 1ère circonscription du Maine et Loire
Karine ENGEL, Adjointe au maire d'Angers en charge du Commerce, de l'Artisanat, des Professions libérales, du Devoir de mémoire et des Anciens combattants, également Conseillère métropolitaine d'Angers Loire Métropole
Anita GOBERT, Conseillère municipale déléguée d'Angers (en charge des polarités de quartier commerçant)
Michel LEBRETON, Premier Adjoint au maire de Longuenée-en-Anjou en charge du Tourisme et des Activités économiques
Yves MEIGNEN, Adjoint au maire de Beaucouzé en charge des Finances et du Développement économique
Pierre HUCHON, Adjoint au maire de Verrières-en-Anjou en charge de la Vie économique
Robert RIVAL, Adjoint au maire de Bouchemaine en charge du Commerce, du Tourisme et de la Vie économique

Ainsi que de nombreux gérants de Cafés-Hôtels-Restaurants situés dans la région :
JOE CARPA / CHEZ PONT PONT / CREPERIE KER SUZETTE, représentés par Jacques PONT
CAFE DU PORT ANGERS, représenté par Gilles POIRIER
LA CHAPELLE ANGERS, représenté par Olivier BOULLARD
L'ENTREPOT CAFE ANGERS, représenté par Djerbi ABDERRAZAK:
LA MI-TEMPS ANGERS, représenté par Séverine GAUTIER
MATT MURPHY’S ANGERS, représenté par Rodolphe NASSIVET et Clément GENIEVRE
HOTEL D’ANJOU ANGERS, représenté par Mme BUSSON
PUB DU RALLIEMENT ANGERS, représenté par Loïc CORBEL
LE VENI VICI ANGERS, représenté par Yousfi Kamel
Le SAINT MARTIN ANGERS, représenté Caron Véronique
ATOLL CAFE ET ANJOU CAFE ANGERS, représentés Leroy Rophael

Et des représentants d’associations et d’organisations syndicales :
Hervé GUERINEL, gérant du Pub Wallaby’s Australian Café à Angers, Président de la branche Cafés UMIH49.

La table ronde a été animée par Véronique BESSE, membre du Conseil d’administration de l’Association des Petites Villes de France (APVF), membre de l’Association Centre-Ville en Mouvement et fondatrice de VBesse Communications.

LES RENCONTRES COMPTOIRS & TERRITOIRES : UNE OPPORTUNITE D’ECHANGE SUR LES INTÉRÊTS COMMUNS DES ÉLUS LOCAUX ET DE LA FILIÈRE CHR

Les Rencontres « Comptoirs & Territoires » ont pour objectif de permettre aux élus locaux et aux propriétaires de CHR d’échanger sur les difficultés rencontrées dans l’exercice de leur activité afin d’encourager au mieux le dialogue et l’aboutissement de solutions qui bénéficient à tous. Organisées dans des territoires ruraux en 2016 et 2017, ces Rencontres ont mené à la publication d’un livre blanc « Les Cafés, une chance pour nos territoires », illustrant le rôle fondamental des établissements CHR dans le maintien du lien social et rassemblant des solutions pour lutter contre la désertification des territoires. Les Rencontres de 2018 se concentrent sur un autre enjeu tout autant au coeur des débats actuels : le dynamisme social, culturel et économique des centres-villes et des zones périurbaines.
Réunis, gérants de CHR et élus partagent conseils et bonnes pratiques et cherchent ensemble des solutions nouvelles, basées notamment sur des concepts de partenariats public-privé innovants, pour aider la filière à surmonter ses difficultés dans la région. Les Rencontres « Comptoirs & Territoires » sont co-organisées avec quatre partenaires clés :

L’Association des Petites Villes de France, qui compte aujourd’hui plus de 1 200 communes adhérentes présentes dans tous les départements de France métropolitaine et d’outre-mer. L’APVF fédère depuis 1990, les petites villes de 2 500 à 25 000 habitants, afin de promouvoir leur rôle spécifique dans l’aménagement du territoire, et faire entendre leurs revendications et défendre leurs intérêts auprès des pouvoirs publics.
L'Association des Maires Ruraux de France qui défend et représente les intérêts des communes de moins de 3 500 habitants partout en France. Créée en 1971, l’AMRF compte aujourd’hui plus de 10 000 maires membres regroupés dans un réseau convivial et solidaire d'associations départementales, en toute indépendance des pouvoirs et partis politiques et s'engage au quotidien, tant au niveau local qu’au niveau national, pour défendre et promouvoir les enjeux spécifiques de la ruralité auprès des pouvoirs publics et des grands opérateurs nationaux.
L’Association Centre-Ville en Mouvement, qui accompagne et fédère ses membres de toutes sensibilités dans leurs projets d’innovation et de redynamisation des centres-villes.
La start-up eTerritoire (www.eterritoire.fr), qui a créé un portail de mise en relation directe des collectivités et des citoyens en quête d’opportunités de travail ou d’activités en province.

LE CHR AU COEUR DE LA DYNAMIQUE DES CENTRES-VILLES

Avec 78.4 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit 7% du PIB de la France, le secteur CHR compte plus de 200 000 établissements sur l’ensemble du territoire pour plus d’un million d’emplois (dont 300 000 saisonniers non délocalisables, ce qui en fait le premier secteur créateur d’emplois en France1). Pourtant, depuis 10 ans, les centres-villes et zones périurbaines souffrent de la désertification des petites villes et moyennes villes, ce qui entraîne une disparition progressive des commerces de proximité, en particulier des CHR.
La ville d’Angers, qui accueillait cette 7ème Rencontre Comptoirs & Territoires bénéficie d’une bonne santé économique, illustration d’un fort dynamisme local. Elle a pour particularité d’être à la fois très étudiante et très familiale et de jouir d’un fort patrimoine architectural qui implique de respecter les normes des Bâtiments de France. Les patrons d’établissements ont ainsi listé les enjeux rencontrés dans l’exercice de leur activité : les vigilances dont ils doivent faire preuve à l’égard des populations jeunes et de la consommation nocturne, les enjeux de stationnement dans la ville, les règles architecturales à respecter. Tous s’accordent sur les difficultés de recrutement et de rétention des employés, garants de la qualité de service, et notamment des serveurs qui sont le lien entre l’établissement et le consommateur donc bien souvent les moteurs de venue des clients.
Les échanges se sont ensuite concentrés sur les lourdeurs administratives qui creusent les difficultés de compréhension entre les élus et les professionnels d’une part et compliquent le quotidien des patrons de l’autre. Le Député Matthieu Orphelin et l’Adjointe au Maire Karine Engel ont quant à eux souligné leur volonté de ne pas être dans une position répressive vis-à-vis de la filière mais bien d’accompagnement humain et financier. Parmi les solutions en cours, l’Adjointe au Maire a présenté la future mise en place d’un guichet unique pour accompagner les patrons d’établissements et répondre à leurs besoins. Le Député l’a rejoint sur la nécessité de formaliser un document récapitulatif des étapes et normes à respecter.
La Rencontre a mené à une conclusion simple : la clef du succès réside dans une bonne communication entre professionnels et avec les élus locaux, facilitée et accélérée ici par France Boissons. Les initiatives et le dialogue instaurés
autour d’Angers font de la région une très bonne élève en la matière.

FRANCE BOISSONS, 50 ANS DE PRÉSENCE ET D’ENGAGEMENT AU COEUR DES TERRITOIRES

Implantée dans la région depuis 2014, la filiale France Boissons Centre Loire livre les départements du Maine et Loire, L’Indre et Loire, la Vienne, la Sarthe, la Vendée, et d’une partie de la Mayenne et de l’Orne. Sur le site d’Angers, 37 collaborateurs travaillent au quotidien pour accompagner 500 clients, pour un chiffre d’affaires de 8 500 000 €. 
Alors que le CHR est l’un des secteurs d’activité qui connaît le plus fort taux de faillite en France avec 8 300 défaillances en 20152 (soit une augmentation de 25% depuis 2009), France Boissons partage la vision de plus de 2/3 des Français qui considèrent que leur commune (77%) et les entreprises privées en lien avec le secteur CHR (71%) devraient avoir un rôle actif dans le maintien ou le fonctionnement de cafés (aide financière et/ou achat ou création d’un établissement).
France Boissons soutient ainsi matériellement 7 000 professionnels de la CHD et a développé d’autres leviers d’accompagnement comme :

L’Association Service en tête qui conseille et forme ses 400 adhérents dans une démarche de professionnalisation ou de perfection de leurs offres depuis 2006. L’Association est délégataire du label officiel «Qualité Tourisme» depuis 2009 et accompagne les établissements le souhaitant vers la certification «Maître Restaurateur».
Le Prix Des Cafés Pour nos Régions, en collaboration avec HEINEKEN France, qui récompense des projets de reprise/création d’établissements dans les villes et villages de France avec pour objectif de contribuer au maintien du lien social et de la vie économique de la ville dans laquelle ils sont implantés, à travers des dotations.
• « Mon Café 2.0 – le numérique au coeur des villages », un appel à projets innovants à destination des collectivités locales pour redynamiser les territoires ruraux. Cet appel à projets inédit, lancé en juin 2018, récompensera la commune ou le groupement de communes qui présentera un projet innovant permettant au dernier café de leur territoire de développer l’attractivité économique et culturelle locale et intégrant une offre numérique accessible gratuitement au public.

« Il était naturel pour nous d’accueillir cet échange Comptoirs & Territoires à Angers. Nous discutons beaucoup entre professionnels mais ces moments de dialogue avec les élus sont précieux pour partager nos frustrations et idées. La protection du commerce traditionnel est nécessaire pour la survie économique de nos centres-villes.»
Loïc Corbel, gérant du Pub du Ralliement Angers

« La qualité des échanges observés vendredi 30 novembre entre les élus locaux et les patrons d’établissement témoigne d’un constat partagé par tous : une ville ou un bourg va bien lorsque ses CHR se portent bien. Chacune des parties a ainsi pu partager ses propositions et réactions vis-vis des lois et de l’évolution de la consommation, illustration une nouvelle fois de l’intérêt des rencontres Comptoirs & Territoires pour encourager les discussions. France Boissons est fière de pouvoir ainsi contribuer au dialogue entre les acteurs clefs de la revitalisation de nos territoires et de participer à la coconstruction de solutions durables et concrètes. »
Loïc Latour, Président de France Boissons

« Nous commençons à voir les effets des lois sur la concurrence, le droit à l’erreur ou le commerce sur les PME. Il est aujourd’hui nécessaire de mener le même travail avec les patrons d’établissements et de mesurer ensemble ce qu’il nous reste à faire. Un des points les plus essentiels est la remise à plat de la fiscalité sur la lutte contre l’artificialisation des sols. Nous devons aujourd’hui protéger et privilégier les commerces de centres-villes vis-à-vis des gros entrepôts. »
Matthieu Orphelin, député de la 1ère circonscription du Maine et Loire 

CONTACTS PRESSE

AGENCE BURSON-MARSTELLER I&E
Alice Dalla Costa
[email protected]
01 56 03 12 26 / 06 21 81 07 95

Agathe Bougon
[email protected]
01 56 03 12 61 / 06 87 76 76 69

FRANCE BOISSONS
Valentine Noury
[email protected]
06 71 57 70 02
Séverine Wilson Rédactrice France Boissons

Articles précédents

Voir plus d'articles
Bienvenue sur le site de France Boissons. Ce site est exclusivement réservé aux personnes majeures.
Êtes vous majeur(e) ?
Oui Non