Toutes les actualités de France Boissons

icon croix

RENCONTRES « COMPTOIRS & TERRITOIRES »

Rueil-Malmaison, le 11 juillet 2019 - Acteur clé de la distribution de boissons et de services pour les professionnels de la restauration hors domicile depuis plus de 50 ans et filiale à 100% de HEINEKEN France, France Boissons poursuit son engagement en se mobilisant pour le dynamisme et la pérennité des centres-villes et centres-bourgs. Le 27 juin dernier, c’est au sein de l’établissement Le Palatium à Laval que France Boissons a organisé sa 8ème Rencontre « Comptoirs & Territoires » en partenariat avec l’Association Centre-ville en Mouvement, l’Association des Petites Villes de France (APVF) et l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF).

Avec un chiffre d’affaires de près de 80 milliards d’euros par an, soit 7% du PIB de la France, le secteur CHR (Cafés Hôtels Restaurants) compte plus de 200 000 établissements sur l’ensemble du territoire pour plus d’un million d’emplois (dont 300 000 saisonniers non-délocalisables, ce qui en fait le premier secteur créateur d’emplois en France). Pourtant, près de 7 000 établissements ferment tous les ans. Les raisons ? Un changement des modes de consommation, des clients de plus en plus exigeants en quête d’expérience renouvelée, mais également une baisse de fréquentation des établissements et de grandes disparités sur les centres-bourgs et les centres-villages dans les zones rurales.

Après Orléans et Angers, la table ronde de Laval a remis au cœur des échanges le rôle fondamental des CHR en tant que commerces de proximité permettant d’entretenir l'attractivité des centres-villes. Animée par Véronique Besse (membre du Conseil d’administration de l’APVF et membre de Centre-Ville en Mouvement), huit élus dont François Zocchetto (Maire de Laval et Président de Laval Agglomération) et six patrons d’établissements ont ainsi échangé, débattu et confrontés leurs idées autours de 3 thématiques phares :
  • Les enjeux inhérents à la défense et la dynamisation des centres-villes
  • L’importance des cafés et bistrots pour que les cœurs de ville demeurent des cœurs de vie
  • Les initiatives et les partenariats publics-privés pouvant être mis en place pour soutenir cette filière essentielle à l’attractivité économique et touristique de la France
 
au programme de la table ronde : « action cœur de ville », enjeux de mobilité et D’ACCESSIBILITÉ, et problématiques des GÉRANTS d’ÉTABLISSEMENTS dans l’exercice de leur activité

Avec 52 000 habitants, située au cœur d'une agglomération comptabilisant 34 communes et 120 000 habitants, la préfecture de la Mayenne qui accueillait cette 8ème Rencontre Comptoirs & Territoires est un véritable poumon économique pour le département. Disposant d’une forte attractivité, Laval Agglomération revendique un taux de vacances des commerces de son centre-ville parmi les plus faibles de la région (4,2 % contre une moyenne située autour de 12 pour les agglomérations similaires).
Souhaitant rendre plus attractif son centre-ville, l'offre commerciale et repenser les déplacements, la ville de Laval a lancé en 2017 une grande consultation pour insuffler une dynamique nouvelle. Plus de 3 000 Lavallois ont été invités à participer et à réfléchir, dans le cadre d’ateliers, autour de l'attractivité du centre-ville et plus spécifiquement sur le projet de réaménagement de la Place du 11 Novembre figurant comme l’un des projets majeurs de la municipalité.

Dans la continuité de cette démarche, Laval et Laval Agglomération ont été retenues au titre du programme national                            « Action Cœur de Ville » par l'État et ses partenaires. Ce dispositif a vocation à accompagner les collectivités territoriales dans la mise en œuvre d'un programme d'actions en faveur de l'attractivité de leur centre-ville en soutent la rénovation d’un site emblématique. Ce projet urbain s’échelonnera sur une durée de six ans et demi, courant jusqu'à 2024.

Pour François Zocchetto, Maire de Laval et Président de Laval Agglomération « Nous devons dynamiser, redonner de l'énergie aux villes de taille moyennes qui sont des pôles d'attractivité et avoir une politique publique très volontariste. Les élus doivent s’emparer de cette question pour créer un vrai mouvement national. Ici à Laval, nous nous inscrivons complètement dans le dispositif Action Cœur de ville et notre idée est de faire revenir de l’habitat dans les centres-villes. Les premiers consommateurs, les premiers clients, ce sont d’abord les gens qui habitent à proximité. Si vous prenez un café dans un bar, c’est souvent parce que vous habitez à côté. »

Les échanges se sont poursuivis sur les problématiques de mobilité et les alternatives pour faciliter le stationnement et la circulation :
  • la livraison en centre-ville et l’importance du respect des horaires pour ne pas freiner l’accès au centre-ville, les enjeux liés au développement de camions électriques, la mutualisation des livraisons ou encore le potentiel de la logistique retour,
  • la volonté de développer les transports en commun pour pallier au manque de taxis,
  • les initiatives intéressantes telles que la mise en place de Easy Parking permettant de payer au temps consommé.
En parallèle de ces échanges, les patrons d’établissements ont listé les enjeux rencontrés dans l’exercice de leur activité tels que la fuite des Licences IV et les solutions envisageables (achat temporaire ou non par des élus, CCI, communes, etc.), le maintien des derniers lieux de convivialité et la capacité à se diversifier, se professionnaliser et faire vivre les espaces en adéquation avec les attentes des clients (offre locale, services et sources de revenus aditionnels tels que les points presse, le dépôt de pain, les tiers lieux, une offre wifi, etc. encore peu développés à Laval). Les échanges ont ensuite porté sur les horaires de fermeture et le juste équilibre à trouver entre les habitants et les exploitants (exemple : une charte de vie nocturne).
La Rencontre a mené à une conclusion simple : la clef du succès réside dans une bonne communication entre professionnels et avec les élus locaux.
 
LES RENCONTRES COMPTOIRS & TERRITOIRES : UNE OPPORTUNITÉ D’ÉCHANGE SUR LES INTÉRÊTS COMMUNS DES ÉLUS LOCAUX ET DE LA FILIÈRE CHR
Convaincue que c’est par un échange fructueux entre les acteurs publics et privés que la solution viendra, France Boissons engage le débat, mène des actions innovantes et soutient concrètement le secteur des CHR pour participer pleinement à la dynamisation de nos territoires ruraux et urbains.
Crées en 2015, Les Rencontres « Comptoirs & Territoires » ont pour objectif de permettre aux élus locaux et aux gérants de CHR d’échanger sur les difficultés rencontrées dans l’exercice de leur activité, partager conseils et bonnes pratiques afin d’encourager au mieux le dialogue et l’aboutissement de solutions qui bénéficient à tous. Initiées dans un premier temps autour des problématiques rencontrées par les territoires ruraux et ayant permis de construire un réel partenariat territorial ainsi que de produire un Livre Blanc (« Les Cafés, une chance pour nos territoires »,) ces Rencontres se concentrent désormais sur les enjeux liés aux centres-villes et zones périurbaines (Orléans et Angers en 2018, Laval en 2019).
Ces Rencontres sont co-organisées avec trois partenaires clés :
  • L’Association des Petites Villes de France, qui compte aujourd’hui plus de 1 200 communes adhérentes présentes dans tous les départements de France métropolitaine et d’outre-mer. L’APVF fédère depuis 1990, les petites villes de 2 500 à 25 000 habitants, afin de promouvoir leur rôle spécifique dans l’aménagement du territoire, et faire entendre leurs revendications et défendre leurs intérêts auprès des pouvoirs publics.
  • L'Association des Maires Ruraux de France qui défend et représente les intérêts des communes de moins de
    3 500 habitants partout en France. Créée en 1971, l’AMRF compte aujourd’hui plus de 10 000 maires membres regroupés dans un réseau convivial et solidaire d'associations départementales, en toute indépendance des pouvoirs et partis politiques et s'engage au quotidien, tant au niveau local qu’au niveau national, pour défendre et promouvoir les enjeux spécifiques de la ruralité auprès des pouvoirs publics et des grands opérateurs nationaux.
  • L’Association Centre-Ville en Mouvement, qui accompagne et fédère ses membres de toutes sensibilités dans leurs projets d’innovation et de redynamisation des centres-villes.
Ont été accueillies au sein de l’établissement Le Palatium à Laval
  • François ZOCCHETTO, Maire de Laval, Président de Laval Agglomération
  • Guillaume BATHO, Chargé de Mission « Commerce » - Laval Agglomération
  • Bruno MAURIN, Vice-président de Laval Agglomération en charge de la Gestion des déchets, de l'Eau potable et de l'Assainissement, également conseiller municipal de Laval en charge de la gestion de l'Environnement urbain, de l'Eau, de l'Assainissement et des Cuisines centrales
  • Michel PEIGNER, Maire de Montigné-le-Brillant, Vice-président de Laval Agglomération en charge des Politiques de l'habitat, des Politiques de la ville et de la Cohésion sociale communautaire
  • Samia SOULTANI-VIGNERON, Vice-présidente du Conseil régional des Pays de la Loire en charge de la Simplification administrative et du Soutien aux entreprises
  • Béatrice ORLIAGUET, Membre du Bureau de la CCI de la Mayenne et élue référente en charge du Commerce
  • Patricia LAVING, Chargée de mission « Commerce » au sein de la CCI de la Mayenne
  • Antonio MARQUES DA COSTA, Membre du Bureau du MEDEF Mayenne et Co-président de la Commission « Aménagement du territoire et Cadre de vie entrepreneurial » (en représentation du président du MEDEF 53, Éric HUNAUT)
Ainsi que de nombreux gérants de Cafés-Hôtels-Restaurants situés dans la région :
  • Christophe Balleuil, La Casa Del Sole (Laval)  
  • Clément Poulain , Le Cap Horn (Laval)
  • Maxime Lhuissier, Castel 9 (Laval)
  • Gaylord Lepunay, Duplex  (Laval)
  • Felix Bouthemy, O Felixx (Bonchamp les Laval)
  • Frederic Gire, Palatium (Laval)
 
FRANCE BOISSONS, 50 ANS DE PRÉSENCE ET D’ENGAGEMENT AU CŒUR DES TERRITOIRES

Implantée dans la région depuis une dizaine d’années, France Boissons dessert Laval depuis ses sites de Rennes et du Mans. Au total, ce sont presque 80 collaborateurs qui livrent plus de 1 700 clients répartis sur la région.
Alors que le secteur CHR est en souffrance, France Boissons partage la vision de plus de 2/3 des Français qui considèrent que leur commune (77%) et les entreprises privées en lien avec ce secteur (71%) devraient avoir un rôle actif dans le maintien ou le fonctionnement de cafés (aide financière et/ou achat ou création d’un établissement). France Boissons soutient ainsi matériellement 7 000 professionnels de la Consommation Hors Domicile (CHD) et a développé d’autres leviers d’accompagnement parmi lesquelles :
  • L’Association Service en tête qui conseille et forme ses 400 adhérents dans une démarche de professionnalisation ou de perfection de leurs offres depuis 2006. L’Association est délégataire du label officiel « Qualité Tourisme » depuis 2009 et accompagne les établissements le souhaitant vers la certification « Maître Restaurateur ».
  • Service en tête Territoires, une offre d’accompagnement dédiée aux cafés municipaux afin de prendre en compte leurs spécificités et notamment la fragilité de leur modèle économique lors du lancement de leur établissement
  • Le Prix Des Cafés Pour nos Régions, en collaboration avec HEINEKEN France, qui récompense des projets de reprise/création d’établissements dans les villes et villages de France avec pour objectif de contribuer au maintien du lien social et de la vie économique de la ville dans laquelle ils sont implantés, à travers des dotations.

    CONTACTS PRESSE

    AGENCE BURSON-MARSTELLER I&E
    Alice Dalla Costa
    [email protected]
    01 56 03 12 26 / 06 21 81 07 95

    Agathe Bougon
    [email protected]
    01 56 03 12 61 / 06 87 76 76 69

    FRANCE BOISSONS
    Valentine Noury
    [email protected]
    06 71 57 70 02 
Séverine Wilson Rédactrice France Boissons

Articles précédents

Voir plus d'articles
Bienvenue sur le site de France Boissons. Ce site est exclusivement réservé aux personnes majeures.
Êtes vous majeur(e) ?
Oui Non