Toutes les actualités de France Boissons

icon croix

FRANCE BOISSONS ACCÉLÈRE LA MIGRATION DE SA FLOTTE AVEC LE DÉPLOIEMENT DE 10 CAMIONS ÉLECTRIQUES SUR L’HEXAGONE

L’entreprise leader de la distribution de boissons et de services au sein du marché de la Consommation Hors Domicile (CHD) est en ordre de marche pour répondre aux défis de la logistique de demain et s’inscrit dans une trajectoire de neutralité carbone à l’horizon 2040.


Rueil-Malmaison, le 7 février 2022 – Chaque jour, France Boissons accompagne près de 50 000 clients et livre un établissement CHR (Cafés-Hôtels-Restaurants) sur quatre en France. Leader et précurseur, c’est le premier de son secteur à s’être équipé dès 2014 de camions répondant aux critères les plus exigeants d’éco-responsabilité. Aujourd’hui, France Boissons devient le premier distributeur de boissons à intégrer des camions électriques dans sa flotte... le début d’une montée en puissance.


VERS UNE FLOTTE 100% ÉLECTRIQUE À HORIZON 2040


Avec près de 95% de sa flotte de camions répondant aux standards environnementaux les plus exigeants (camions aux normes Euro 6 et Euro 5), France Boissons place depuis des années les enjeux environnementaux au coeur de ses préoccupations et travaille en étroite collaboration avec les constructeurs automobiles pour identifier des solutions techniques viables et durables en matière de transport.

Considérée à date comme la meilleure réponse au moteur thermique dans les zones urbaines denses, la solution électrique apparait comme la plus ambitieuse et complète sur le long terme pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et autres polluants, tout comme les nuisances sonores.

Ainsi, ce sont dix camions électriques (Camions FUSO e-canter 7,5 tonnes opérationnels) qui opèrent désormais au départ des villes de Geispolsheim (à côté de Srrasbourg), Bonneuil-sur-Marne et Gennevilliers (Île-de-France), Bordeaux, Nantes, Nice, Marseille, Montpellier, Lyon et Grenoble, pour livrer les clients de France Boissons dans ces régions. Disposant d’une autonomie de 100 Km, largement suffisante pour les besoins en zone urbaine, les camions seront rechargés directement sur les sites.

Une première étape importante vers l’électrique qui marque le début d’une accélération. S’inscrivant dans le Plan de Protection de l'Atmosphère (PPA), 270 camions électriques seront déployés sur les sites France Boissons d’ici à 2027, permettant ainsi de couvrir 100% des métropoles placées Zones à Faibles Émissions (ZFE). Puis, à partir de 2031, une seconde phase de déploiement sera amorcée avec la livraison de 300 camions électriques
supplémentaires.

« Chez France Boissons, nous n’avons pas attendu les accords internationaux pour nous mettre en ordre de marche ! Nous sommes très fiers de voir ces premiers camions électriques en service dans dix villes de France. Le chemin a été, et sera encore long, mais il s’agit d’une première étape primordiale pour réduire nos émissions de C02, favoriser la circulation de véhicules plus propres dans les zones au trafic dense et répondre aux défis de la logistique de demain », précise Xavier Fiorina, Directeur Supply Chain de France Boissons.

 
Dans l’intervalle, et à compter de cette année, une part croissante des véhicules thermiques de l’entreprise sera convertie au biodiesel grâce à un carburant de synthèse fabriqué à partir d’huiles et de graisses recyclées. Déployé comme énergie de transition, ce carburant alternatif permettra de réduire de 60% les émissions de CO2 d’ici à 2025 (sur notre flotte à moteur thermique), avant une migration plus massive vers du tout électrique.

Des réflexions sont également menées sur des modes de livraison alternatifs et complémentaires au transport par camion, tels que les voies fluviales ou encore la livraison
en vélos cargo.


UN DOUBLE ENGAGEMENT DANS LE PROGRAMME EVE POUR RÉDUIRE L’IMPACT CARBONE


En 2020, France Boissons est devenue la 1ère entreprise du secteur de la distribution de boissons à s’être doublement engagée dans le programme EVE (Engagements Volontaires pour l'Environnement), avec le dispositif Objectif CO2 pour sa flotte propre et FRET21 pour
ses achats de transport.

France Boissons s’engage ainsi sur 3 ans à réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) et bénéficie d’outils opérationnels pour évaluer ses émissions, d’une méthodologie éprouvée pour piloter ses actions et d’un accompagnement individualisé par des chargés de mission mandatés par l’ADEME. Une première étape vers la neutralité carbone qui est l’objectif du Groupe HEINEKEN d’ici à 2040.

Ces mesures s’inscrivent dans la démarche de progrès continu menée par France Boissons depuis 2015 telles que la formation des chauffeurs à l’éco-conduite ou encore l’équipement des véhicules en télématique embarquée pour optimiser les tournées et limiter les nuisances.


UNE AMBITION : DEVENIR LE DISTRIBUTEUR CHD LE PLUS CONTRIBUTEUR D’UNE ÉCONOMIE VERTE


Acteur engagé sur l’ensemble du territoire, France Boissons travaille en étroite collaboration avec les pouvoirs publics locaux/régionaux, les associations d’élus (telles que l’APVF, l’AMRF, ou encore Centre-Ville en Mouvement) pour réfléchir à la logistique urbaine et aux spécificités locales, échanger sur la vitalité des CHR, leur rôle dans la ville ou encore la propreté des villes, avec notamment la gestion des déchets.

Cette question des emballages et du réemploi des contenants demeure pour les clients CHR un enjeu majeur. France Boissons oeuvre depuis plusieurs années à l’optimisation du recyclage des déchets chez ses clients. L’entreprise a déployé un système de reprise du verre perdu (non consigné) sur ses sites de Strasbourg, Nantes et Angers, et a signé un partenariat avec Quatra, entreprise écoresponsable assurant la collecte des huiles et des graisses alimentaires usagées auprès des établissements CHR. Le client se voit ainsi rémunéré à chaque kilo d’huile usagée récupérée.
Séverine Wilson Rédactrice France Boissons

Articles précédents

Voir plus d'articles
Bienvenue sur le site de France Boissons. Ce site est exclusivement réservé aux personnes majeures.
Êtes vous majeur(e) ?
Oui Non